mercredi, 01 mars 2017 18:54

Animation à Méteren

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Sept classes en une journée, du CM2 au CP et CE1.

Quatre animations, toutes différentes, car les lectures et les attentes des enfants l'étaient.

Aimé : lecture, un moment émouvant, puisque ce livre parle du harcèlement d'un enfant, à propos de son prénom, Aimé. Deux filles se moquent de lui du matin jusqu'au soir. S'ils ne l'ont pas vécu, les enfants comprennent aussitôt de quoi il s'agit, et je vois dans leurs yeux se dessiner peu à peu l'inquiétude. Est-ce que Aimé va s'en sortir ? Et comment ? Quand Aimé, révolté par la méchanceté dont il est victime, hurle sa colère... un ange passe.

Quel enfant n'a pas éprouvé une fois dans sa vie ce sentiment d'injustice si mordant qu'il le dévore jusqu'au moment où, n'en pouvant plus, il laisse s s'exprimer sa fureur ? Ensuite on parle des prénoms, et du choix des parents. Si Aimé s'appelle comme ça, c'est grâce à l'amour que se portait sa maman et son papa, décédé peu avant sa naissance. Dans ce groupe, Jade confie que son prénom signifie " pierre précieuse", et que c'est la raison pour laquelle ses parents l'ont choisi. Lorenzo devait s'appeler Laurent Junior, car son père Laurent, mais sa maman n'a pas voulu.

Anna parce que sa maman avait lu un livre qui l'avait beaucoup ému, Léo parce que ça vient d'un film Matrix que son père adorait. Nicolas, car c'est le pré"nom de son grand-père et que c'est une tradition dans sa famille. Bel échange dans cette classe et je pense que la soir, durant le dîner, les enfants n'ont pas manqué de poser la question à leurs parents :

- Dis, maman, dis papa, pourquoi vous m'avez appelé comme ça ?

Petite anecdote. Après la lecture d'Aimé, je demande aux enfants : " Et maintenant, qu'est-ce que vous allez faire ?".

Dans ma tête, la réponse est qu'il vont questionner leurs parents sur le pourquoi de leur prénom, mais Tibaut me prend au dépourvu en répondant :

- Ben, on va y croire !"

Lu 173 fois Dernière modification le samedi, 30 mars 2019 15:39