jeudi, 29 novembre 2018 10:24

LIBRAIRIE SORCIERE HEBDO CITROUILLE

Aldegonde est sorcière comme l’étaient avant elle sa mère, sa grand-mère et son arrière grand-mère.

Comme toutes les sorcières, elle a un cœur de pierre. Alors quand elle trouve un bébé au détour d’un chemin, elle ne sait vraiment pas quoi en faire, ni comment l’appeler. Puis se disant que, comme son chat, il lui tiendra compagnie, elle l’adopte et après avoir hésité à le nommer chaise, table ou chaudron, elle se décide à l'appeler Aurore. Aurore grandit et rentre à l’école. Là, elle subit les moqueries des autres enfants : être la fille de la sorcière n’est pas sans conséquences. Mais Aurore ne se laisse pas faire et Aldegonde, cachée derrière un arbre entend sa fille faire d’un elle, et de leurs liens, un portrait flatteur. Et si finalement ce qu’Aurore prétend de leur relation n’était pas si éloigné de la vérité ? Et si le cœur de pierre d’Aldegonde s’était ouvert à un sentiment inconnu d’elle jusque là ? Aldegonde n’est finalement pas différente de bien des mères à qui l’amour ne vient pas à l’instant de la rencontre avec leur progéniture mais se construit dans la découverte de l’autre et de soi-même. Au prétexte d’une histoire de sorcière, Claire Clément met des mots sur quelque chose de subtile et violent à la fois : l’amour maternel ne va pas toujours de soi. Et il faut du talent pour en faire une histoire pour l les enfants et une histoire pleine d’espoir.

— Conseillé par la Librairie Sorcière Comptines à Bordeaux

A Autrans, au festival du film de montagne, Nils et le terrible secret a été plébiscité par 400 enfants. Les enseignants ont fait preuve d'initiatives remarquables en contactant par courrier une femme sami, (les samis sont un peuple autochtone de Laponie). Cette dernière leur a répondu, donnant à ce livre une connotation chaleureuse qui a marqué les enfants. Rencontre émouvante.

 

TABLE RONDE AVEC OLIVIER TRUC,

spécialiste de polars où les samis sont des héros. Journaliste et correspondant au Monde des pays scandinaves. C'est dire à quel point ses récits sont documentés.

Et haletants. Ses livres : "Le dernier Lapon", et "la Montagne rouge".

lundi, 30 avril 2018 15:39

Histoire de mon prénom à Eyguières

A EYGUIERES,

les enfants de CP et CE1 ont travaillé sur le livre Aimé. Et ont cherché à savoir d’où venait leur prénom, une enquête menée auprès de leurs parents. - Papa, maman, pourquoi m.avez vous appelé comme ça ? Quels rêves aviez vous, me concernant ? De quel artiste, de quel personnalité vous êtes vous inspiré ?

Qui étiez vous exactement au moment où je suis né (e) ?Quels désirs vous portaient ? Les enfants prennent conscience de cette façon de l'amour qui a généré leur venue au monde. Voici le résultat de cette enquête.

Page 8 sur 19