Moment très agréable le 16 octobre, à l'école Sainte Dominique, avec des professeurs des écoles très motivées.

Les enfants avaient préparé des affiches, des scènettes, des suites d'histoires, et c'était charmant.

Les libraires sont adorables, présents et chaleureux. Et surtout efficaces.

Il ne manquait aucun de mes livres. J'en ai même découvert que je n'ai toujours pas reçus,

cause : blocage des fournisseurs. Je ne comprends pas vraiment pourquoi.

 

J'ai passé un bon moment avec des collègues illustrateurs et auteurs.

Claire Clément : “Une histoire, c’est comme un enfant dont on accouche”

24 novembre 2020
 

Rencontre avec Claire Clément, écrivain jeunesse dont les nombreuses histoires lues, chantées ou comptées sont appréciées des enfants mais aussi des parents. Elle nous présente ici le cheminement d’une histoire, de l’inspiration jusqu’au livre achevé.

Comment présenteriez-vous votre métier ?

Qu’est-ce qu’un écrivain jeunesse ? Une personne qui sait imaginer des histoires suffisamment attrayantes pour plaire aux enfants. Attrayantes signifie qu’il y a du suspens, des thématiques à explorer ou réexplorer, une écriture caustique qui garde sa sobriété mais avec une liberté de ton séduisante, un imaginaire capable de les emmener là où les enfants ne s’y attendent pas, et dans lequel ils peuvent entrer sans difficulté.

Où trouvez-vous votre inspiration ?

Dans la vie, en gardant les yeux et les oreilles grands ouverts, en m’enthousiasmant pour un paysage, une personne, le caractère d’un enfant, ou son visage inspirant. Dans des rencontres où l’on me raconte des anecdotes. Chez mes enfants, qui ont accumulé les bêtises, les réparties drôles, et ont défendu âprement leur liberté. Dans mon vécu, où les émotions sont nombreuses, à l’état de fœtus parfois, et méritent d’être développées dans un roman. Et où les expériences sont nombreuses, au niveau des métiers, des voyages, des rencontres, et bien sûr, de la vie familiale.

© Bayard jeunesse

 

Sami le ouistiti n'est jamais à court d'idées pour s'amuser. Et hop là, il s'élance d'une liane à l'autre dans la forêt,

et ne cesse de s'agiter. Mais parfois, toute cette belle énergie sème la zizanie dans la tribu !

Et s'il trouvait un nouveau jeu pour la canaliser ?

Note de l'auteur : il y a des enfants qu'on nomme "hyperactifs", à qui on refile parfois du sirop pour les calmer.

C'est un peu le cas de notre Sami, qui est tout simplement très créatif dans le seul objectif qu'il s'est fixé : s'amuser.

Quoi de plus normal ? Nos enfants sont pareils. Une fois la faim apaisée, ils cherchent à s'amuser, mais ils ont tant de sollicitations

de par et d'autres ( école, société, famille), qu'ils peuvent avoir la tête qui tourne. Et le corps suit, fébrile. 

Mais arrêtons de les cataloguer "hyperactifs", alors qu'ils ont tout simplement un appétit de vie, hors norme.

Comme notre petit Sami.

 

 

 

vendredi, 10 avril 2020 20:10

HISTOIRES POUR GRANDIR

 
 
 
 
 
4 nouveaux livres que je viens de publier chez Larousse, illustrés avec talent par Marie Paruis, pour les enfants de 2 à 5 ans. Collection sur les émotions :
la peur de quitter le nid,
la peur du noir,
le désir d'exister autrement qu'en étant belle,
le désir d'être soi-même.
Ces livres sont sortis... un jour avant le confinement...! Disponibles via Internet.
Prenez soin de vous !
 
https://www.editions-larousse.fr/livre/adele-la-coccinelle-nest-pas-que-belle-9782035986504
https://www.editions-larousse.fr/livre/maxou-le-loup-peur-du-noir-9782035986511
https://www.editions-larousse.fr/livre/juliette-la-chouette-ne-veut-pas-quitter-son-nid-9782035986498
https://www.editions-larousse.fr/livre/gaston-lanon-dit-toujours-non-9782035986528
 
Page 5 sur 28

Mes animations

Revue de presse

Liens Web